Composant

Les applications Yii sont construites à partir de composants, i.e. d'objets écrits dans le but de répondre à des spécifications et un cahier des charges précis. Un composant est une instance de CComponent ou d'une de ses classes dérivées. L'utilisation d'un composant consiste principalement à accéder à ses propriétés et utiliser ses événements. La classe de base CComponent spécifie comment définir les propriétés et les événements.

1. Définir et utiliser la propriété d'un composant

Une propriété d'un composant est similaire à une variable publique d'un objet. Il est possible d'y lire ou d'y assigner une valeur. Par exemple,

$width=$component->textWidth;     // récupère la propriété textWidth
$component->enableCaching=true;   // définit la propriété enableCaching

Pour définir une propriété, il est possible soit de déclarer une variable publique au sein de la classe du composant, soit de définir les getter et setter correspondant comme ceci:

public function getTextWidth()
{
    return $this->_textWidth;
}
 
public function setTextWidth($value)
{
    $this->_textWidth=$value;
}

Le fragment de code ci-dessus définit un accès en lecture/écriture à la propriété nommée textWidth (le nom n'est pas sensible à la casse). Lors de la lecture de la propriété, getTextWidth() est appelée et la valeur retournée devient la valeur de la propriété; le fonctionnement est similaire lorsque l'on y accède en écriture, la méthode setTextWidth() est appelée. Si le setter n'est pas défini, la propriété est accessible en lecture seule et un accès en écriture lève une exception. L'utilisation de getter et setter à l'avantage de permettre d'insérer de la logique de traitement lors de l'accès à la propriété (e.g. effectuer une validation, lever un événement).

Attention: Il existe une légère différence entre une propriété définie par un getter/setter et une variable de classe. Lors de l'utilisation d'un getter/setter, le nom de la propriété est insensible à la casse ce qui n'est pas le cas pour une variable de classe.

2. Evénement et composant

Les événements d'un composant sont des propriétés spéciales qui prennent pour valeur des méthodes (appelées gestionnaires d'événement). Le fait d'attacher (assigner ou affecter) une méthode à un événement va permettre d'invoquer automatiquement la méthode dès que l'événement est levé. Par conséquent, le comportement d'un composant peut être modifié d'une manière qui ne peut parfois pas être prévue pendant le développement et la mise au point du composant.

Un événement est défini par une méthode dont le nom commence par on. Tout comme pour les propriétés définies par des getter/setter, les noms des événements ne sont pas sensibles à la casse. Le code suivant définit un événement onClicked:

public function onClicked($event)
{
    $this->raiseEvent('onClicked', $event);
}

$event est une instance de CEvent ou de l'une de ses classes filles.

Une méthode est attachée à un événement de la façon suivante:

$component->onClicked=$callback;

$callback est une fonction de rappel PHP valide. Ce peut être une fonction globale ou une méthode de classe. Dans ce cas (méthode de classe), la fonction de rappel doit être donnée via un array: array($object,'methodName').

La signature d'un gestionnaire d'événement doit être:

function methodName($event)
{
    ......
}

où le paramètre $event décrit l'événement (il provient de l'appel de raiseEvent()). Le paramètre $event doit être une instance de CEvent ou de l'une de ses classes dérivées. A minima, il doit permettre de savoir qui a levé l'événement.

A partir de la version 1.0.10, un gestionnaire d'événement peut être une fonction anonyme (ou une fonction lambda) ce qui est supporté depuis PHP 5.3. Par exemple,

$component->onClicked=function($event) {
    ......
}

Désormais, si l'on appelle onClicked(), l'événement onClicked va être levé (à l'intérieur de onClicked()), et le gestionnaire d'événement associé va être invoqué automatiquement.

Un événement peut être attaché à plusieurs gestionnaires. Lorsqu'un événement est levé, les gestionnaires seront invoqués dans l'ordre dans lequel ils ont été attachés. Si un gestionnaire doit interdire l'invocation des autres gestionnaires, il lui suffit de mettre la propriété $event->handled à true.

3. Comportement d'un composant

A partir de la version 1.0.2, le support des mixin a été ajouté pour permettre d'attacher un composant à plusieurs comportements. Un comportement (behavior) est un objet dont les méthodes peuvent être 'héritées' par les composants qui y sont attachés. L'idée étant de collecter des fonctionnalités au lieu de spécialiser les composants (i.e. notion d'héritage classique). Un composant peut donc être attaché à plusieurs composants pour simuler 'l'héritage multiple'.

Les classes de comportement doivent implémenter l'interface IBehavior. La plupart des comportements peuvent directement étendre la classe de base CBehavior. Si un comportement doit être attaché à un modèle, il est possible de le faire hériter de CFormBehavior ou CActiveRecordBehavior qui implémentent des fonctionnalités spécifiques à la gestion des modèles.

Pour pouvoir utiliser un comportement, il doit tout d'abord être attaché à un composant en appelant la méthode attach(). Ensuite, le comportement peut être appelé via le composant comme ceci:

// $name identifie de façon unique le comportement du composant
$behavior->attach($name,$component);
// test() est une méthode de $behavior
$component->test();

Un comportement attaché à un composant peut être accédé comme une propriété classique. Par exemple, si le comportement tree est attaché au composant component, on peut obtenir la référence du comportement en utilisant:

$behavior=$component->tree;
// équivalent de la syntaxe
// $behavior=$component->asa('tree');

Un comportement peut être temporairement désactivé pour que ses méthodes ne puissent être appelées par le composant. Par exemple:

$component->disableBehavior($name);
// la ligne suivante va lever une exception
$component->test();
$component->enableBehavior($name);
// elle fonctionne désormais
$component->test();

Il est possible que deux comportements attachés au même composant aient des méthodes avec un même nom. Dans ce cas, la méthode appartement au comportement qui a été attaché en premier aura la précédence.

Lorsqu'ils sont utilisés avec les événements, les comportements peuvent être extrêmement puissants. Un comportement, lorsqu'il est affecté à un composant, peut attacher certaines de ses méthodes à des événements du composant. Cela permet à un comportement d'observer et/ou de changer le cycle d'exécution du composant.

Depuis la version 1.1.0, les propriétés d'un comportement sont accessibles directement depuis le composant auquel il est rattaché. Les propriétés intègrent à la fois les variables publiques et les propriétés du comportement définies par les getter/setter. Par exemple, si un comportement à une propriété xyz et que ce comportement est attaché à un composant $a. Alors il devient possible d'utiliser l'expression $a->xyz pour accéder à la propriété du comportement.

$Id: basics.component.txt 1476 $

Be the first person to leave a comment

Please to leave your comment.